L’aventure africaine

L’aventure commence en 1969, lorsque Jean-Louis Condamines décide de partir en Côte d’Ivoire, sac sur l’épaule pour quelques mois de vacances, sans se douter que cette étape essentielle de sa vie durerait plusieurs années.
Tombé sous le charme de ce magnifique pays, une succession d’évènements et d’imprévus traceront pour lui un avenir nouveau.

Sa vie professionnelle, tout de suite inscrite dans le milieu de l’hôtellerie et de la restauration, débute ainsi en Afrique où il découvre un très large éventail de styles de cuisine et de clientèle :

  • Le Palm Beach à Abidjan ;
  • Yamoussoukro et l’hôtel Président ;
  • Le village de Gouesso en pleine brousse ;
  • puis le Niger, Niamey et son hôtel Ténéré.

Les cuisines tropicales se dévoilent au rythme des personnages qui se succèdent à sa table.

Retour en France — Naissance d’un concept

En 1981, Jean-Louis Condamines rentre en France avec la nostalgie de l’Afrique au cœur. Il commence alors à imaginer un concept, alliant ses souvenirs et le besoin d’évasion de la clientèle, tant par le cadre que par le produit proposé.
Il dessine d’abord le restaurant, imagine de quelques coups de crayon une case de forestiers comme celles qu’il avait connues en pleine brousse.
Il commence à esquisser une décoration intérieure originale et sobre. Puis il élabore progressivement la formule de restauration si typique des Grill Le Bodégon Colonial, pour offrir un choix de plats étonnants, des quantités copieuses et un service confortable pour le plus grand plaisir de ses nouveaux clients européens.